Dun endroit, je suis attirée par un autre un peu plus loin et puis un autre. Des heures peuvent …

Dun endroit, je suis attirée par un autre un peu plus loin et puis un autre. Des heures peuvent ainsi passer. Et de fil en aiguille, me voici à suivre la course déclinante du soleil dans ce parc que jaffectionne particulièrement, traquant ce qui, à ras de terre pourrait ressortir sur le bokeh lumineux. Douceur de lair.

Categories:   Jaliyah's Pins

Comments